إذا كان الطب شرف بالجراحة شغف، و إذا كان الطب علم الجراحة هندسته الجراحة عالم رحب يجعل قاعة العمليات ساحة حربك الخاصة

le Journal de l’Ordre. « Je suis un bon artisan, je ne conçois pas l’exécution de la Chirurgie dans un climat surexcité et hagard propre à la Chirurgie spectacle.

Penché sur ma tâche, toute mon attention mobilisée, toutes mes facultés étroitement concentrées, je ressens une sorte de paix des grandes profondeurs. Le silence et le calme m’entourent. La concentration du Maître est contagieuse et chacun qui l’entoure sait ce qu’il doit faire. Peu de paroles, pas de geste trop saccadé, trop précipité. Pas d’inquiétude excessive ni de stress inutile.

Il faut avoir avant L’intervention réfléchi au détail pour ne pas être surpris et improviser le moins possible.

Ainsi mon esprit est calme et heureux, les battements de mon corps tranquilles. J’ai l’extrême privilège de pénétrer à l’intérieur d’un corps humain. Ceci est à chaque fois pour moi un moment de respect, de recueillement un peu comme à l’entrée d’un Temple Surtout ne pas nuire, surtout être discret dans cette incursion à l’intérieur de mon semblable. Tout remettre en ordre nettement avant de s’en aller. Car véritablement, je n’ai aucun droit sur ce corps entrouvert, mais seulement des devoir”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *